13 octobre 2010

Cercle vicieux : peur de gagner & peur de l'échec

Peur de l’échec et peur de la réussite ? Voilà deux réactions psychologiques qui semblent contradictoires mais qui ont, en réalité, de nombreux points communs : elles empoisonnent la vie.

Les vidéos du succès de PPC & HK ont analysé ce phénomène et vous donnent les clés pour sortir en douceur de ce cercle vicieux !




1- C’est quoi la peur du succès ?
Voici quelques exemples :
  • le footballeur qui rate un pénalty imparable, et qui entraine la défaite de son équipe
  • le manager qui rate sa démonstration et perd un contrat important, alors que « c’était déjà dans la poche »
  • le golfeur qui rate le putt de la victoire alors qu’il est à 20 cm du trou
  • le candidat qui tout à coup perd tous ses moyens devant le recruteur
  • le pianiste qui a un trou de mémoire le jour de son concours.

2- D’où vient ce qu’on peut appeler « auto-sabordage » ?
C’est l’inconscient qui intervient et qui met ses peaux de banane sous vos pieds. Et on trouve des prétextes pour, au dernier moment, ne pas donner le coup de rein qui procure la victoire. Ou bien, on ne surmonte pas des petits obstacles largement à notre portée, mais ceux-ci justifieront à nos yeux l’échec annoncé. On a peur de plonger dans l’inconnu.


3- Pourquoi avoir peur de gagner ?
  • Sera-t-on capable d’assumer les conséquences de sa réussite ? Il faudra ‘’délivrer’’ ce qu’on a promis.
  • Certains sont excités par la conquête (ce sont les séducteurs) et ensuite, peu intéressés par l’exploitation de leur conquête.
  • En gagnant, on risque de perdre ses amis : parce qu’ils seront jaloux, parce qu’on pense les blesser avec nos succès tonitruants, parce qu’on va changer de monde, parce qu’on va gagner plus qu’eux, etc.
  • On est en pleine contradiction : être aimé pour ses succès ou être aimé en ne changeant rien à son état

4- Et pour sortir de la peur de gagner ?
Pour sortir de la peur du succès, il faut :
  • Analyser à chaque fois les conséquences positives et négatives de la solution succès et de la solution échec. 
  • Faire le bilan décider fermement de la voie que l’on choisit d’emprunter.
5- Et la peur de l’échec ?
Elle est due le plus souvent à la répétition d’une série d’échecs qui instille dans notre cerveau qu’on est capable de rien et que l’échec fait partie des étapes de notre vie. On en a peur et on s’en accommode. Le poison est dans notre tête, tout à côté de la peur du succès.

6- Qui ne risque rien n’aura rien
La peur de l’échec remonte souvent à l’enfance où le regard des parents, de la mère en particulier, sera aimant ou exigeant, ou indifférent. Puisqu’elle ne m’aime pas, je vais faire en sorte de justifier qu’elle ne m’aime pas…

7- Fuir comme la peste les étiquette
Celles que l’on se donne ou celle que les autres nous attribuent : c’est nous qui décidons de notre destin. Bonne nouvelle, nous ne sommes pas prédestinés à l’échec. Chacun a, quelque part, son potentiel de succès.


Si vous avez aimé cette vidéo, vous aimerez LE LIVRE des Vidéos du succès, un recueil de plus de 500 conseils de PPC & HK pour réussir votre vie Perso ET votre vie Pro en vente sur Amazon.

Pour nous suivre dans les réseaux sociaux, cliquez sur l'une des images ci-dessous :