29 septembre 2010

Comprendre la symbolique des bagues

Vous avez certainement remarqué qu'autour de vous de très nombreuses personnes portent des bagues. Pas uniquement la traditionnelle alliance de mariage ! Non, non des bagues de toutes sortes , larges, longues, avec motifs, extrudées ...

Quelles en sont leurs significations, que comprendre de la personnalité de celui ou celle qui les porte ? Les vidéos du succès de PPC & HK ont mené l'enquête auprès de Chrixcel, une experte es bague, et vous révèlent 7 points clefs pour tout comprendre de la symbolique des bagues !




De même qu’il y a des gestes qui trahissent vos intentions inconscientes ou vos sentiments à l’instant ‘’t’’, les bagues parlent à votre insu. On ne choisit pas au hasard une bague qu’on met à un doigt particulier. Selon leur forme ou le(s) doigt(s) qui vont les recevoir, elles révèlent – trahissent - un certain caractère ou état d’esprit.

A noter que pour cette vidéo, Christelle nous montre son trésor : un « doggy bagues » qui contient plus d’une centaine de bagues.

1- Pourquoi s’intéresser à la symbolique des bagues ?
Il est intéressant d’analyser la manière dont les personnes que vous rencontrez portent leur(s) bagues, afin de mieux comprendre comment elles fonctionnent. le mot « bague » est un dérivé de bagage (cf. bag = sac en anglais). Il ne faut pas le confondre avec son homophone « baguage » qui consiste notamment à mettre des anneaux …aux pattes des dindons.

2- À tout seigneur tout honneur, l’alliance, généralement enfilée à l’annulaire. 
Tout le monde connaît la signification de l’alliance, ce cercle sans début ni fin qui symbolise la pérennité d’une relation. Porté de tous temps à l’annulaire gauche par les époux, il renverrait à la veine qui mène au cœur selon les anciens Grecs, puis les Romains (vena amoris).

3- Les variantes importantes de l’alliance : 
Un grand classique ? La bague 3 ors et la bague qui envahit la phalangette de l’annulaire. Le succès de l’anneau « Trinity » (3 anneaux) lancée par Cartier et dessinée par Jean Cocteau pour son ami Raymond Radiguet s’explique par le fait qu’elle est une forme de matérialisation de la "sainte trinité" rappelant le salut ecclésiastique (index, majeur, annulaire levés). Pour les amoureux, elle symbolise la pureté, l’amour et le conjoint. Une bague imposante qui recouvre la phalange de l’annulaire est souvent portée par des femmes qui sont séparées de leur conjoint et qui ne sont pas prêtes à trouver un autre homme

4- La bague au pouce H ou F. 
Elle serait plutôt portée par les gays. Au 19ème siècle, le port d'une bague portée au pouce par une femme signifiait qu'elle soutenait le mouvement féministe. Les féministes se faisaient souvent tirer le portrait, ou photographier, en portant ostensiblement une bague au pouce. Les bagues au pouce seraient un signal que les porteurs veulent se distinguer de la masse.


5- L’index, le doigt du commandement.
Une bague portée à l’index serait le signe d’un esprit « cartésien » voulant freiner son agressivité ou au contraire le signe chez un timide d’une volonté de se forcer à être « meneur».

6- Le majeur, le plus grand des doigts.
Il est situé exactement au milieu des autres doigts. Une bague au majeur (medius), révèle un caractère calme, parfois indécis et « émotionnellement vulnérable ».

7- L’auriculaire. 
Plusieurs significations possibles : les francs-maçons portent leur bague à ce doigt. Elles révèlent quelqu’un qui a gardé une vision nostalgique de son enfance (syndrome de Peter Pan). Le design de ces bagues est souvent inspiré des "bagues surprises" du 17e siècle. Celles-ci étaient dotées d'un petit logement recouvert d'un opercule à charnière permettant de dissimuler un objet magique ou un autre petit objet témoignant de l'appartenance à une société secrète. Les « chevalières » sont des bagues à armoiries portées à l’origine par les nobles anglais, à l’auriculaire.

Conclusion : 
Chrixcel nous révèle comment elle choisit rationnellement (hum…) ses bagues.  

"De manière prosaïque, quand une bague me plaît, au moment de l’acheter il ne reste pas toujours toutes les tailles alors je la mets où je peux, du moins où va ma préférence, c'est-à-dire soit annulaire soit majeur. 

Il m’arrive rarement de mettre des bagues à l’index ou à l’auriculaire, et jamais au pouce elles me gênent (sans doute parce que dans le cas de l’auriculaire et le pouce, ces deux doigts étant chacun à l’extrémité de la main, les recouvrir c’est un peu se refermer et j’ai besoin de sentir mes mains libres d’un côté comme de l’autre). C’est donc plus une question de confort que de signification…

Je mets rarement 2 bagues à une main (sensation d’encombrement) et si je le fais, jamais sur 2 doigts côte à côte. Pour la pierre, c’est la couleur de mes vêtements et de mon maquillage. Ce sont donc des considérations purement esthétiques qui déterminent mon choix !"


Si vous avez aimé cette vidéo, vous aimerez LE LIVRE des Vidéos du succès, un recueil de plus de 500 conseils de PPC & HK pour réussir votre vie Perso ET votre vie Pro en vente sur Amazon.

Pour nous suivre dans les réseaux sociaux, cliquez sur l'une des images ci-dessous :