17 février 2010

Courir un marathon en moins de 4 heures


Les Vidéos du succès de PPC & HK ont interviewé Géraud (grand chasseur et séducteur sur Meetic) qui nous livre ici ses 7 conseils de pros pour courir un marathon en moins de 4 heures quand on a plus de 55 ans

1- Concrétiser un rêve :
C’est le rêve de tous les Français de courir le marathon. Un jour, je me suis réveillé avec l’envie de le courir à Paris et je me suis inscrit. Il faut un certificat médical pour s’inscrire en septembre /Octobre ; après, c’est plein !

2- L’entrainement : c’est simple.
Entrainement 1 heure puis 2 heures trois fois par semaine. Commencer en Novembre / Décembre. Début janvier, c’est l’extrême limite pour commencer.


3- La course est en avril.
Il faut surtout éviter de se blesser. Courir régulièrement ; surtout pas d’excès.

4- Entretenir la motivation :
Géraud va à pied aux Tuileries où il fait un grand tour (ça fait 1.5 km). Une heure, ça fait 8 tours soit 12 km. C’est automatique. On croise beaucoup de réguliers et ça entretient la motivation même si les runners ne se parlent pas

5- Le régime nutritionnel :
Pas de régime particulier : des fruits, des légumes. Pas de charcuterie et de nourriture grasse. Et de + en + de pâtes (des sucres lents) au fur et à mesure qu’on se rapproche de l’arrivée

6- Le choix de la catégorie :
Au Marathon de Paris, on choisit sa catégorie. Départ sur les Champs-Élysée. Avec une puce dans la chaussure. Quand on part, on court comme celui qui est devant et celui qui est derrière. Après 30 km, les voisins sont plutôt en forme ou plutôt fatigués. C’est LÀ que la différence se fait, naturellement, en fonction de la résistance de chacun. Truc à ne pas oublier : s’arrêter aux ravitaillements.

7- L’arrivée du 1er marathon : la délivrance.
Tout brûle dans les cuisses. Géraud avoue avoir pleuré comme jamais… et il a continué l’année d’après…
Géraud ne pleure plus désormais mais il continue. Au fait, son record c’est 3h 40 ! Chapeau bas !