10 février 2010

Votre patron est-il un con ?


Voici la grosse question du jour. La question de salarié à laquelle les Vidéos du succès de PPC & HK vont vous apporter une réponse : votre Patron est-il un Con ?

Dieu merci, je n'ai personnellement pas encore eu le "plaisir" de subir ce genre d'énergumène dans ma carrière professionnelle, mais il parait qu'en moyenne tout salarié a 17% de risques de tomber sur un patron qui possède ces attributs.

Voici les 7 points clefs pour vérifier que vous êtes en face d'un prototype de compétition.

1- d’abord, se poser la grande question :
C’est lui qui est un con ou c’est moi qui ne perçoit pas ses qualités ? C’est un con ouvert ou un con obtus ? un p’tit con, un gros con, un con fini, un grand con, un con ambitieux ?

2- Est-ce un con qui peut écouter ?
Pour le vérifier, lui demander :
  • a. plus d’autonomie
  • b. carte blanche
  • c. des objectifs clairs
  • d. une augmentation

3- Si c’est vraiment un con, il ne répondra pas.
Confirmation !

4- Demander l’appui du N+1

Démarche risquée et délicate surtout si c'est le N+1 qui a recruté votre prototype, mais passez en mode sondage discret pour en avoir le cœur net

5- Travailler encore plus
Redoublez d'efforts et diffusez vos bons résultats dans toute l’entreprise. Faites vos RP, en mettant en avant votre valeur ajoutée

6- Préparer le plan B.

Pas de démission par les temps qui courent … mais ouvrez grand la chasse aux chasseurs de têtes (bien faites) de préférence ;-)

7- Réfléchir à la manière de prendre la place de votre patron
Mais méfiez-vous, on court toujours le risque d'être le patron-con de quelqu'un.