11 février 2010

Saint Valentin : les bons plans


A quelques heures de la Saint Valentin qui a lieu chaque année le 14 février, les Vidéos du succès de PPC & HK vous livrent les 7 secrets d'Henri-Jean Anglade pour réussir sa St Valentin.

"Bientôt le grand soir, le jour J avant le point G, G comme Gourmandise, cela va sans dire. Pour certains, un plaisir, pour d’autres une épreuve, (et oui réussir sa St Valentin, c’est parfois un saut d’obstacles), alors voici quelques conseils avisés pour que cette soirée soit placée sous le signe du bonheur.

Les 7 clés pour une Saint Valentin réussie.

1. Préparer la soirée.

Et ça commence par la journée car c’est bête à dire, mais avant le grand soir, il faut que rien ne vienne dérégler l’ordonnancement des festivités. Soyez cool, ne vous disputez pas pour un oui, pour un non, sachez partager la salle de bains (si vous êtes déjà en couple) et puisque cette année, ça tombe un dimanche, vous pouvez aussi organiser une pré St Valentin, le samedi, pour faire la grasse matinée le lendemain (et plus si affinités).


2. Connaître le restaurant.

Soit vous optez pour les chandelles à la maison et dans ce cas, vous assumez seul(e), c’est plus intime mais c’est plus dur à gérer (être aux mots et aux fourneaux, à l’assiette et bien dans sa tête), soit vous allez au restau. Un conseil, faites du repérage avant et vérifiez la carte ou le menu. Imaginez la « cata » si votre ami(e) n’aime ni les pétoncles farcies ni le foie gras aux oignons, ni le pavé de biche ni les Noix de St Jacques, pire, s’il est (ou elle) allergique aux épinards, aux blettes, ou au chocolat. Vous seriez gros jean comme devant si vous n’avez pas assuré vos arrières.

3. Regarder la météo.
On l’oublie trop souvent, dans l’euphorie du moment, mais le 14 février c’est l’hiver. Et cette année, la tendance est à la neige et au froid. Alors, ne sortez pas en T shirt pour faire voir vos biscottos ou en liquette trop ouverte sur votre poitrine histoire de le troubler sans prendre une petite laine et un manteau. Moralité, soyez couverts (vous aurez tout le temps de vous découvrir pendant cette soirée).

4. Être en forme.
Imaginez, la veille vous avez fait la bringue, vous avez mal au ventre, c’est raté. Alors, un conseil, la diète à tous les points de vue, une petite sieste, le coiffeur pour vous faire papouiller, l’esthéticienne pour vous faire épiler mais n’achetez pas vos chaussures ce jour-là. Vous avez trouvé chaussure à votre pied, c’est pas le moment de souffrir le martyr en ayant des ampoules. L’éclairage est fourni par la maison.

5. Vérifier la table.
Plus facile à dire qu’à prévoir, mais étudiez bien la salle, l’emplacement des tables et le risque d’entassement. A bannir, les tables banquettes alignés à la queue leu leu, vous entendrez tout de la table voisine et rien de la douce voix de votre partenaire, le brouhaha créera la confusion et vous arriverez au dessert en n’ayant qu’une idée, foutre le camp. Méfiez-vous aussi des tables bistro, si petites qu’au moindre mouvement, vous renverserez la sauce ou le vin. Un conseil (et même deux) : misez sur les tables séparées, ronde ou ovales, c’est plus convivial, et comptez le nombre de couverts, au-delà d’une trentaine, c’est la cantine.

6. Couper le téléphone.
C’est le mal du siècle : le virtuel au lieu du réel. La St Valentin c’est justement le contact. Profitez-en pour vous déconnecter, oubliez la fièvre des SMS, délaissez le clavier, éteignez votre bel iPhone 3G et regardez votre bel iDole 4G droit dans les yeux. C’est tellement mieux !

7. Prévoir l’après.
Et oui… Avant c’est excitant, pendant, c’est tentant, après ça dépend. Alors, un seul conseil, munissez-vous de la bonne clé parce que : quand la serrure s’ouvrira, tire la bobinette et la chevillette tu chériras !