Innovation / Marketing / internet des Objets / Communication / Mobile / Buzz / Viral / Influence / Réseaux sociaux / 3D / Vidéos du Succès / TweetBosses / #SlashGen







Ecouter PPC sur France Info


Ecouter PPC sur BFM



07 juillet 2010

Après la vidéo du succès de PPC & HK sur la femme de sa vie, voici la version spécial femme : comment trouver l'homme de ma vie ?

Voici 7 points et en moins de 7 minutes pour y voir clair avec l'aide de Sandrine, une nouvelle partenaire qui intervient pour la première fois à l'écran des Vidéos du Succès.

1- L’expérience se nourrit d’échecs.
Généralement, le bon, et c’est un paradoxe, est celui qu’il ne faut pas choisir ! Souvent, quand quelqu’un nous plait beaucoup et que l'on projette l'image idéalisée du" bon", ça veut dire que ce n’est pas le bon. Si vous êtes accroché psychologiquement par quelqu’un, fuyez car c’est surement pas « le bon » !

2- C’est en cherchant le « mauvais » qu’on trouve le bon !
Souvent, les femmes qui cherchent ne veulent pas, inconsciemment, s’engager et choisissent des hommes qui les conduisent dans une impasse…Chercher le bon à tout prix, c’est conforter son scénario que ça ne marchera pas

3- Le mythe du coup de foudre ?
Ca existe… mais c’est une immense escroquerie ! C’est souvent l’échec assuré car elle fonctionne en complémentarité de névroses. Très souvent, les névroses ne sont pas compatibles et augmentent le mal-être chez chaque partenaire.

4- Que penser du concept de l’âme sœur ?
Fumisterie : c’est une situation qui résulte d'un besoin « sécuritaire ». On cherche quelqu’un qui nous ressemble et qui nous évitera d’affronter nos problèmes psychologiques d’enfance non résolus. On est tranquille avec l’âme sœur … mais on finit par s’ennuyer.

5- Est-ce que les femmes recherchent inconsciemment leur père … ou l’opposé de leur père ?
Sandrine nous délivre un scoop : les femmes femmes cherchent à résoudre les manques quelles ont ressentis lors de la relation qu’elles ont eues avec leur mère dans leur enfance.

6- Et les phéromones ? C'est la recherche quasi automatique du bon géniteur.
Le « bon » sera un bon père (d’un point de vue chromosomique) et sa situation financière protègera sa famille en la mettant à labri du besoin.

7- Et enfin, le cas qu’on appelle « le voisin de palier ».

C’est de la communication niveau zéro. C’est plutôt de la cohabitation éloignée qu’une relation amoureuse. Pas de remous puisque l'échange s'arrête à la liste des courses. Pourquoi pas, mais la vie et l’amour méritent mieux.

Conclusion :
L'homme de sa vie , si on l'entend par LA personne "faites pour soi", n'existe pas car nous sommes malheureusement multiples et de plus changeants sur toute une vie.
Alors commençons par nous trouver nous-même, réglons nos comptes avec le passé et ainsi, l'homme qui partagera sereinement un morceau, plus ou moins long, de notre vie se présentera sur notre route.


Merci à Sandrine, nouvelle partenaire des Vidéos du Succès de nous avoir fait partager, avec talent et franchise, son opinion expérimentée à ce sujet. Une opinion très originale et aussi ... très subtile.

Si vous avez aimé cette vidéo, vous aimerez LE LIVRE des Vidéos du succès, un recueil de plus de 500 conseils de PPC & HK pour réussir votre vie Perso ET votre vie Pro en vente sur Amazon.

Pour nous suivre dans les réseaux sociaux, cliquez sur l'une des images ci-dessous :

REUSSIR DANS LE E-COMMERCE

Les meilleurs astuces pour réussir dans le e-commerce sont ici.

La rue des Archives