09 juin 2010

Réussir une bonne poignée de main

Comment serrer la main sans se rater ? Les vidéos du succès de PPC & HK vous dévoilent les clefs pour réussir sans coup férir le serrage de pogne, de pinces, de paluche... bref l'art du serrage de main, une forme de savoir-vivre qui devrait s'enseigner dès le plus jeune âge, et pourtant !

Avouez-le, cela vous est déjà arrivé de rater une poignée de main. Votre interlocuteur vous saisit le bout des doigts et hop, c'est foutu. Passons sur la main moite ou la main molle (l'horreur) ou le broyage de main... Il existe pourtant une méthode infaillible, 7 secrets que se partagent les grands de ce monde. Les voici, ils m'ont été enseigné par un ami diplomate, ancien préfet devenu ambassadeur de France.


1- tout commence à trois mètres
À moins d'un mètre de votre interlocuteur, vous augmentez vos risques de rater votre coup. A 3 mètres, vous avez le temps de bien préparer la manœuvre.

2- eye contact, contact visuel
Vous voilà branché visuellement les yeux dan les yeux avec votre interlocuteur. Ne relâchez pas ce contact, il constitue votre rail invisible vers le succès.

3- la phase d'approche

Se rapprocher de votre interlocuteur en amenant votre bras à demi détendu vers votre cible tout en maintenant le contact visuel.

4- palme attitude
Approcher et poser la paume de votre main dans la paume de l'autre.
En approchant la paume, vous évitez de vous faire serrer uniquement le bout des doigts. Et grâce au contact visuel, le ressenti tactile des deux interlocuteurs favorise une excellente prise en main du sujet.

5- l'art du serrage de pince
Serrer avec attention, fermeté mais sans brutalité. Si vous sentez une bague ou un bijou, ne serrez pas trop, les femmes vous en voudront et vous prendrons pour un mufle.

6- l'art du balancement
Effectuer un mouvement léger de haut en vas en rythme avec votre interlocuteur tout en maintenant le contact visuel

7- Finir en beauté
Oser la séparation en cessant le mouvement du point 6 d'abord, puis en effectuant une exfiltration par un mouvement arrière affirmé mais sans brutalité.

Quand je vous disais que c'était tout un art de savoir serrer la louche ;-)

Pour nous suivre dans les réseaux sociaux, cliquez sur l'une des images ci-dessous :