28 avril 2010

Gérer son stress au bureau


Après une vidéos du Succès pour apprendre à apprivoiser ses angoisses, c'est au tour d'HK de donner aujourd'hui 7 conseils pour bien gérer son stress au bureau.

Bien gérer son stress ? Oui, bien gérer son stress... parce que le stress, c’est comme le cholestérol : il y a le bon stress, celui qui fait vous fait avancer, celui qui vous aide à vous dépasser. Et l’autre, celui qui vous crame, qui vous déprime, qui vous met hors jeu...

Comment aborder ce stress de manière positive ? En 7 points bien entendu !

1) reconnaitre si vous rentrez dans une zone de turbulence,
Comme en avion, vous avez le sentiment d’entrer dans une zone de turbulence, et vous avez la boule au creux de l’estomac. Les fins de week-end vous angoissent, il va falloir remettre ça ! Vous voilà en zone de turbulence.

2) identifier la part de stress qui est due ... à vous
Vos résultats ne sont pas au Rendez-Vous ? Vous avez accepté des missions impossibles (pour vous) ? Vos problèmes “à la maison” ont des répercussions sur votre comportement au bureau ? Vous avez accepté des objectifs trop ambitieux ? Vous n’avez plus le temps de résister au flot de mails à répondre, des rendez-vous à tenir, des rapports ou des reporting à rendre ? Ce stress là, c'est vous qui en êtes responsables car c'est à vous de gérer votre temps ... et même pour la remise de ce reporting que vous réclame à corps et à cris l'armée de ceux qui n'ont que pour objectif de récupérer à temps le fameux reporting (et qui d'ailleurs se foutent considérablement de ce qu'il y a dedans, parce ce qui compte pour eux c'est que le reporting soit remonté à temps) !


3) identifier la part de stress due à votre hiérarchie :
Votre patron est un con (ou pas) ? Il n’y a pas de bonne ambiance dans le service ? Vos collègues vous insupportent ? Ne cherchez pas, ce stress là vient du management qui ne traite pas les sujets sensibles et laisse, dans certains cas, pourrir certaines situations par manque de courage ou, encore plus pervers, par choix tactique ou politique ...

4) identifier la part de stress due à votre entreprise
Votre boîte vient de perdre des contrats importants ? Certains emplois sont délocalisés ? Les syndicats incitent à se mettre en grève ? Il y a des grosses rumeurs de plan social (en langage politiquement urbain, cela se dit PSE : Plan de Sauvegarde de l'Emploi. Avouez que c'est tout de suite plus positif) ? On y est, voilà le stress qui provient de l'entreprise.

5) Have a break in the rush, faites une pause, et calmement :
- prenez le temps d'analyser votre “procrastination”,
- parlez de tout cela à votre conjoint, à vos proches
- puis prenez la décision d’en parler à votre boss

6) faites une cure physique :
Au programme et au choix : thalasso ? spa ? massages? A vous de choisir, et pourquoi pas les trois. Dans tous les cas, apprenez les trucs de détente avant chaque “épreuve” importante.

7) apprivoisez votre stress :
Faites de votre stress un ami. Il vous aidera à sortir le meilleur de vous même.

Le conseil bonus ? Un coup de déprime, prenez sans excès des carrés de chocolat, un mug de thé, un café ristretto… Ça sert aussi à ça les petits bonheurs, à se faire un peu de bien pour affronter le monde de brutes ;-)





Si vous avez aimé cette vidéo, vous aimerez LE LIVRE des Vidéos du succès, un recueil de plus de 500 conseils de PPC & HK pour réussir votre vie Perso ET votre vie Pro en vente sur Amazon.